Tech & Science

Guide touristique martien : découvrez les trésors de la planète rouge

30 mai 2020

author:

Guide touristique martien : découvrez les trésors de la planète rouge

Ils l’ont fait ! Après un premier essai reporté pour causes météorologiques, Space X a finalement bien décollé sans encombre 3 jours plus tard, et la Dragon Crew va rejoindre l’ISS. Elon Musk a réussi la première partie de son pari fou d’envoyer des humains sur Mars. Moment historique s’il en est, cet événement marque le début d’une nouvelle ère dans l’aérospatiale, celui des entrepreneurs qui se lancent à la conquête du cosmos.

Les voyages intergalactiques accessibles au commun des mortels nous tendent les bras ! Bon… peut-être pas; il y a même peu de chance que les personnes lisant ces lignes aient le plaisir de ne serait-ce que sortir de l’atmosphère terrestre un jour, mais sait-on jamais, avec les progrès conjugués de l’aérospatial et de l’anti-vieillissement, nous pourrions un jour tomber sur une pub nous vendant les mérites d’un voyage sur Mars, mettant en avant ses particularités topographiques. Sûrement pas une brochure ou une preroll Youtube; plutôt un stimuli directement connecté au cerveau via Neuralink qui vous obligera à offrir toute votre attention à ce contenu avant d’avoir accès à votre série. Quelles sont les choses qu’une telle pub mettrait en avant ?

L’atmosphère de Mars

Si un humain se rendait sur cette planète deux fois moins grande que la Terre, elle lui rappellerait des paysages, qu’il peut voir sur Terre, proches du désert de Mojave, dans le sud de la Californie, composés de dunes et de collines rouges riches en oxyde de fer. Mais ce qu’il y a de plus sur Mars, c’est une atmosphère rouge (qui lui a sûrement valu son nom : les Romains choisissant le nom du Dieu de la guerre à cause de sa couleur rouge rappelant le sang) qui englobe parfois toute la planète avec d’énormes tempêtes de poussières de particules de fer rouillé qui peuvent assombrir le ciel pendant des semaines, voire des mois. C’est une planète froide et sèche où la température chute jusqu’à -75 degrés Celsius la nuit. Selon la théorie la plus probable, elle s’est refroidie suite à la perte de la majeure partie de son atmosphère une fois que son noyau ne s’est plus vu en capacité de générer son champ magnétique qui la protégeait des vents solaires.

Bien que certains paysages puissent rappeler la Terre, d’autres structures géologiques martiennes dépassent toutes leurs homologues terriennes. Elles furent découvertes au fil du temps, tout d’abord à l’aide d’un simple télescope par l’astronome italien, Schiaparelli, puis par des moyens technologiques de plus en plus avancés venant de différents pays comme la sonde Mariner 4 équipée de caméras qui survola Mars en 1969; Mariner 9 en 1971, qui a cartographié la planète entière en restant en orbite avant que les deux sondes du programme Viking, en 1976, ne se posèrent finalement sur la planète rouge, suivis par les rovers Spirit et Opportunity, presque 30 ans plus tard, en 2003, Phoenix en 2008 ou encore le robot Curiosity en 2012. Ces expéditions nous ont permis d’en savoir plus sur les trésors martiens, et c’est sûrement sur ces derniers que notre publicité agaçante se focaliserait; mais quelles sont ces particularités ?

Olympus Mons sur le dôme de Tharsis

Olympus Mons – Mars

D’abord nommé Nix Olympica, en français « Neige de l’Olympe », par l’astronome italien Giovanni Schiaparelli qui y voyait une zone à forte réflexion lumineuse, Le Olympus Mons, ou Mont Olympus en français, s’est révélé être une montagne, et pas n’importe laquelle puisqu’elle est le plus haut sommet connu du système solaire culminant à 22 500 mètres quand l’Everest, le plus haut sommet terrien, n’en fait que 8 800. Et s’il dispose effectivement d’un fort albedo, ce dernier est dû aux nuages de glace de dioxyde de carbone constamment accrochés à son sommet.

Cet ancien volcan proche de l’équateur fait partie du dôme de Tharsis, qui donne à Mars l’aspect d’avoir une petite bedaine. Sur place, il serait difficile d’imaginer que l’on est sur un volcan à cause de sa pente extrêmement douce qui s’étale sur 160 kilomètres. Si on l’apposait sur la France, il couvrirait à la fois Paris, Lyon et Bordeaux en même temps.

Cydonia la pyramide à 5 faces et le visage de Mars

Le visage de Mars

Exemple typique de paréidolie, ce relief martien composé de collines capturé par Viking 1 nous apparaît comme un visage sous un certain éclairage et un certain angle.

Pyramide à 5 faces de Mars

Ajoutez à cela que dans la même région on trouve une pyramide à 5 faces du nom de Cydonia, et il n’en fallait pas plus pour activer la fascination des humains et leur imaginaire débordant qui souhaite y voir des structures artificielles. Ils devinrent ainsi naturellement des objets prisés de la pop culture. On retrouve la pyramide dans Total Recall de Paul Verhoeven en 1990; Muse intitulera une de ses chansons, Knights of Cydonia; dans le monde du jeu vidéo, cet air de Mars apparaît dans Final Fantasy IV, et X-files s’en servira dans un épisode ou un agent de police est supposément possédé par une force martienne.

La vallée de Mariner

Valles Marineris, ou la vallée de Mariner, nommée en hommage à Mariner 9, qui nous a permis de l’observer, est comme un Grand Canyon sous stéroïdes qui ferait la totalité des États-Unis, soit 3 770 km, avec un plancher se situant couramment à 5 km sous le niveau de référence martien. Faisant presque 1/4 de la totalité de la planète, ce qui en fait la deuxième plus grande vallée du système solaire après la vallée du rift sur Terre, ce monstre se trouve proche du renflement de Tharsis, l’unité géologique la plus spectaculaire et la plus complexe de Mars comprenant le Mont Olympus et, au total, cinq des six plus grands volcans martiens incluant Alba Mons et les 3 volcans formant l’alignement de Tharsis Montes.

Comment s’est-elle formée ? Cela reste un mystère à l’heure actuelle. L’hypothèse la plus probable veut que ce soit les éruptions volcaniques des volcans du dôme de Tharsis qui ont exercé une force colossale qui a ouvert la croûte martienne.

Les calottes glaciaires des pôles

Chaussez vos raquettes, on va dans les pôles enneigés de Mars. Simple précision, la neige y est un peu différente de celle que vous connaissez, l’atmosphère de Mars étant riche en Dioxyde de Carbone, cette dernière retombe au sol pour former des couches glacées de CO2.

Le pôle nord dispose d’une calotte glaciaire s’étendant sur 1000km pour 2km d’épaisseur, quand celle du pôle sud fait 350km de diamètre pour une épaisseur de 3km. Le dioxyde de carbone s’y accumule, créant une couche sur le dessus faisant respectivement 1m pour le pôle nord et 8m pour le pôle sud.

Sous l’effet des vents catabatiques, vents gravitationnels produits par le poids d’une masse d’air froid dévalant un relief géographique, qui ont tendance à tourner à cause de leur angle presque perpendiculaire et de l’effet de Coriolis, les calottes glaciaires voient se dessiner naturellement des spirales à leur surface.

En 2018, une équipe de scientifiques italiens a confirmé ce qu’on soupçonnait : le pôle sud dispose d’un lac à 1,5 km sous sa surface, s’étendant sur 20 kms, comparable aux lacs que l’on a découverts sur Terre sous les calottes glaciaires de l’Antarctique ou du Groenland. Alors n’oubliez pas votre maillot de bain ! Mais c’est réservé aux braves, ou plutôt aux inconscients qui veulent mourir gelés, puisque la température de l’eau est approximativement de -64 degrés Celsius. Pourquoi ne devient-elle pas de la glace ? C’est probablement dû aux grandes quantités de sels de magnésium, de calcium et de sodium qui la composent, qui lui permettent de rester liquide jusqu’à – 74° dans les conditions de pressions martiennes.

Alors ? Êtes-vous tentés par ce voyage ? Lisez bien les petites lignes avant d’acheter votre billet quand même; et pour la gastronomie, j’espère que vous aimez les galettes de rouille.

Les pieds sur Terre, celle de mes ancêtres, mais la tête dans les étoiles que j'aimerais voir explorées par mes descendants. Passionné par l'infiniment grand et l'infiniment petit. Amateur de Tit-for-Tat... c'est du langage à peine codé, ceux qui doivent comprendre comprendront.
2 Comments
  1. Ebenezer

    "son noyau ne s’est plus vu en capacité de générer son champ" qu'est-ce que ce charabia ?

    • RAGE

      Le champ magnétique martien a la même origine que celui de notre planète ou toutes autres planètes telluriques. Il est créé par le mouvement du noyau métallique à l'intérieur de la planète. Il agit comme la dynamo d'un vélo, créant un courant électrique et un champ magnétique s'entretenant l'un l'autre. La planète, deux fois plus petite que la Terre, n'a pu garder sa chaleur interne pour maintenir le noyau à l'état liquide et donc son champ magnétique.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Facebook
Twitter
Instagram