Enquête sur l’Atomwaffen Division – Un groupe de millenials neo-nazis responsable de 5 meurtres aux États-Unis

Société 23 juillet 2019

Enquête sur l’Atomwaffen Division – Un groupe de millenials neo-nazis responsable de 5 meurtres aux États-Unis

Ce qu’ils détestent par-dessus tout ? Les homosexuels et les Juifs.

Ce qu’ils aiment par-dessus tout ? Hitler, Charles Manson et faire de la propagande hardcore sur Internet en se basant sur les préceptes de James Mason, un chef nazi américain qui eut son « heure de gloire » dans les années 80.

Atomwaffen Division – Accelerating Vengeance!.mp4 from Kyle Naquin on Vimeo.

Ce groupe appelé la Atomwaffen Division est tellement caricatural qu’on pourrait y voir un honeypot du FBI pour détecter les éléments plus déséquilibrés de la société en passe de se convertir au terrorisme. Le terrorisme ou « white-jihad » est d’ailleurs (Atomwaffen voulant dire « armes nucléaires » en allemand) prôné par le groupe, ainsi que la guérilla urbaine et la destruction de la société actuelle par tous les moyens. Ils sont en cela parfois proche de l’accélérationnisme.

Selon les nombreux génies du groupe -personne n’en doute- tous les moyens sont bons pour créer les conditions permettant le chaos salvateur conduisant à la formation d’une nouvelle société qui devrait ressembler idéalement à l’Allemagne des années 30.

Objectif Allemagne 1933.

Pour eux, fini le temps de la réflexion, c’est une perte de temps, place à l’action !

Comme nous le verrons par la suite, il n’y a pas de philosophes, d’écrivains ou de penseurs – ô surprise! – tout ce résume à Hitler, les écrits de James Mason dans Siege, au Coran (pour la minorité qui se revendique « Salafiste National Socialiste ») et à leurs idoles qui sont pêle-mêle Anders Breivik, Dylan Roof et Theodore Kaczynski aka Unabomber.

“Politics are useless. Revolution is necessary,”

Retour sur ces faits tragiques qui coutèrent la vie à 5 personnes:

Octobre 2017:

Devons Arthur, 19 ans et fraîchement converti à l’Islam, tua par balles ses deux colocataires, aussi membres de l’Atomwaffen Division car ces derniers s’étaient moqués de sa nouvelle foi. Nous reviendrons plus tard sur les liens entre l’Islam et le groupe. Devons était entré en relation avec l’État Islamiste.

Le regard doux et apaisé de l’Übermensch Devons Arthur.

22 décembre 2017:

Nicholas Giampa alors âgé de 17 ans abat froidement les parents de sa copine. La raison ? Ils avaient découvert son compte twitter de troll nazi et souhaitaient mettre un terme à la relation que l’ado entretenait avec leur fille. Depuis, le groupe a créé des memes en son honneur… « Fini la réflexion », en effet.

Nicholas Giampa, un soldat Aryen incontestable.

17 janvier 2018:

Samuel Woodward, un millenial de 19 ans, tendit un guet-apens à un de ses camarades de lycée et le massacra à coups de couteaux dans la gorge. Samuel suivit à la lettre le code de conduite de son groupe de grands stratèges à la subtilité redoutable : il assassina un Juif homosexuel.

Samuel Woodward, un regard qui en dit long…

Génèse de la Atomwaffen Division:

Le groupe s’est créé au sein du forum Iron March. Ce forum international d’inspiration nazie fondé en 2011 a fermé pour des raisons inconnues en novembre 2017. Bien qu’il soit impossible d’être précis, on peut estimer qu’il y a aux États-Unis environ 20 cellules de la Division, ce qui représenterait un total au maximum de 100 personnes.

« Gas the Kikes! Race War Now! 1488! Boots on the Ground!”

Slogan d’Iron March affiché en homepage du site.
Logo Iron March

Peu de temps après la fermeture d’Iron March, certains de ses membres ouvrirent la même année le site « Siege » basé sur le nom d’une revue qui paraissait dans les années 80. Siege fut créé par James Mason, un nazi qui gravitait dans tous les courants radicaux racialistes américains jusqu’à son arrestation pour
« sexual exploitation of a minor and two counts of contributing to the delinquency of a minor « . Avant cela, Mason avait constitué une nouvelle structure d’inspiration nazie, Universal Order, sur les conseils de son ami Charles Manson qui en façonna même le logo.

Logo designé par Charles Manson.

Lorsque les membres d’Iron March découvrirent l’existence des revues « siege » postées à l’époque sous forme de newsletter, ils se prirent de fascination pour James Mason et réussirent même à retrouver sa trace dans les années 2000.

James Mason, auteur de Siege, pose fièrement avec des membres de l'AWD
James Mason pose fièrement avec des membres de l’AWD.

Pour les membres de l’Atomwaffen Division, il s’agit maintenant de dépasser l’héritage laissé par Charles Manson à travers « Heltah Skeltah » dans le sens où les membres de l’AWD veulent dépasser le terrorisme culturel pour passer à l’étape supérieure, le terrorisme racial. Pour cela, ils utilisent une propagande de type paramilitaire qui appelle à la violence et au meurtre des Juifs, des Noirs, de la Police et des homosexuels. Bien que ses membres soient en théorie contre l’Islam, il semble y avoir une forme de tendresse pour ne pas parler de proximité idéologique entre les deux courants que sont le nazisme 2.0 de l’AWD et les courants les plus rigoristes musulmans. Ainsi il n’est pas rare de voir des slogans prônant la charia blanche ainsi que le jihad blanc. #Ossamawasright est un hashtag assez populaire parmi les gens se réclamant de l’AWD.

En effet, la propagande sur internet est leur outil principal de recrutement et d’existence aussi, car ils ne produisent en réalité aucun contenu inédit, aucune réfléxion nouvelle et surtout pas de solutions adaptées au monde actuel. Ses membres sont particulièrement actifs et virulents sur les réseaux sociaux alternatifs comme Gabs, Minds, Bitchute.

Il semblerait que ce groupe parti des États-Unis ait fait des émules en Europe où deux sections affiliées à l’AWD sont maintenant ouvertes au recrutement.

La Feuerkrieg Division pour le Royaume-Uni qui avait fait parler d’elle lorsqu’un de ses membres fut arrêté par la Police après avoir appelé au meurtre du Prince William qualifié de « traître à la race ». Ce même groupe serait aussi lié à un groupe sataniste nommé « The Order of The Nine Angles » dont le leader, converti à l’Islam par haine des Juifs, est un fervent admirateur d’Ossama Bin-Laden.

David Myatt, idéologue de l’Ordre, converti à l’Islam.

La Sonnenkrieg Division est aussi basée au Royaume-Uni mais aurait des ramifications en Allemagne. Des flyers appelant à la guerre raciale ont été retrouvés à l’université de Francfort. Cependant il n’existe aucun chiffres précis quant au nombre de ses membres. En novembre le même scénario eut lieu à Berlin.

La plus grande force de l’AWD est sa capacité à attirer de jeunes blancs vers elle grâce à une forme de propagande qui les conforte dans leur malheur et qui renforce leur pulsion de mort. Au lieu de proposer une voie, un chemin leur permettant de sortir vers le haut, les idéologues cachés derrière des pseudonymes leur expliquent que les maux dont ils souffrent sont en fait causés volontairement par les Juifs. À problème multi-causal, solution unique.

La plupart des profils des membres connus de l’AWD font penser à ce groupe de marginaux dont faisait partie les tueurs de Colombine, la Trench Coat Mafia. À n’en pas douter, si ces tueurs avaient eu connaissance de ce groupe, il y a fort à parier qu’ils en auraient épousé leurs idées tellement leur profil ressemble à ceux des meurtriers évoqués plus haut.

Cette publication est l'oeuvre d'un de nos lecteurs qui nous a généreusement offert un article à diffuser. Si vous aussi vous souhaitez partager un de vos articles, faites le nous parvenir à l'adresse email suivante rage-culture@protonmail.com nous serons ravis de lire votre prose.
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Facebook
Twitter
Instagram